DANS LA BOITE

Variantes

Si  vous  ne  disposez  pas  de  suffisamment  de  temps,  vous  pouvez modifier  la  consigne  et  réduire  à  1 question par thématique et 1 défi , au lieu de  2  (  utilisez  dans  ce  cas  la  deuxième version de la feuille des scores ).Si  vous  bénéficiez  de  plusieurs séances  sur  ce  thème,  l’outil  peut être  davantage  exploité  :  vous  pouvez
proposer  de  travailler  sur  deux thématiques  par  séance  et  demander aux  équipes  de  répondre  à  4  questions sur chacune de ces deux thématiques.

La gestion du temps

L’animateur/trice choisit, en fonction du déroulement de la séance les questions qu’il/elle va poser : certaines questions amènent une réponse assez rapide et d’autres vont permettre delancer un débat un peu plus long. Parfois, il semblera plus intéressant, dans le temps de la séance, de ne pas chercher à fi nir la partie pour ne pas couper un débat intéressant entre jeunes. Cet outil pédagogique a été conçu comme un support à l’échange, c’est bien cet aspect qui doit être favorisé.

 

La préparation de la séance

Nous vous conseillons d’installer la salle avant votre séance avec une table suffisamment grande pour que tous les élèves soient attablés autour ainsi que le nombre de chaises nécessaires. Pour débuter l’animation, il est plus agréable d’aborder une salle déjà aménagée, si c’est possible ! Si le plateau de jeu est installé sur la table, cela permet au groupe d’entrer immédiatement dans laséance en découvrant le visuel.Avant votre séance, photocopiez la feuille des scores pour en remettre une à chaque équipe, et préparer le matériel nécessaire aux défis.


 

L’animation et le déroulement du jeu

 

Le début de la séance :

Pour débuter la séance, vous pouvez proposer aux jeunes de faire le tour du plateau pour le découvrir et leur proposer de le commenter : que voyez-vous sur les sets de tables ? Que signifi ent les termes inscrits au dessus des sets ? etc...

Ensuite, les jeunes sont constitués en équipes. Chaque équipe prend un pion de couleur et le pose sur la case la plus proche d’elle. La première équipe lance le dé et avance son pion ( dans le sens des aiguilles d’une montre ou bien dans l’autre sens, de manière stratégique pour atteindre l’objectif du jeu ) sur les cases :

Pour préparer cette séance, il est important que vous ayez pris connaissance de l’ensemble desquestions afin de repérer les sujets que vous souhaitez aborder avec ce groupe, et de la partie « présentation des thématiques » où vous trouverez notamment les objectifs pédagogiques pour chacun des thèmes. Ces cases correspondent chacune à un

thème :

  • sécurité alimentaire
  • aspects culturels
  • sciences et savoir
  • équilibre nutritionnel
  • habitudes et comportements
  • goûts et saveurs

Lorsque le pion d’une équipe arrive sur cette case, l’animateur/trice choisit dans le thème correspondant, une question à poser au groupe. Si la réponse est correcte, il colore la toque ou la spatule sur sa feuille des scores, en face de cette thématique. Lorsque l’équipe tombe sur cette case, elle peut choisir la thématique sur laquelle elle souhaite que l’animateur/trice la questionne (pour répondre à son objectif de 2 questions par thème).

Lorsque l’équipe tombe sur cette case, l’animateur/trice lui propose un défi à relever. L’animateur/trice peut aussi choisir d’en faire un défi collectif ( tous les groupes réalisent le défi ). Cela peut permettre d’avancer plus rapidement si certaines équipes n’ont pas encore réalisé leurs 2 défis. Cela peut également permettre de dynamiser le groupe si l’animateur/trice constate que les échanges sur les questions ne sont pas très animés.

Lorsque le groupe tombe sur cette case, l’équipe relance le dé.

Lorsque le groupe tombe sur cette case, l’animateur/trice a la liberté de :

  • Proposer à cette équipe une question sur l’une des 6 thématiques,
  • Proposer un défi à cette équipe,
  • Proposer un défi collectif,
  • Proposer une question collective: dans ce cas l’animateur/trice pose la question,

chaque équipe réfl échit en groupe, choisit un rapporteur pour rendre compte des échanges, puis le groupe discute des différentes réponses.Cette case est une « variable d’ajustement » pour l’animateur/trice. Si le temps de la séance est presque écoulé, proposer une question collective permettra d’avancer plus rapidement.

Si l’équipe qui est tombée sur cette case a des diffi cultés à valider ses deux réponses sur un thème, l’animateur/trice peut les aider en leur proposant ici une question sur ce thème.

Si l’animation de la séance est un peu diffi cile (les jeunes ont du mal à s’intéresser au sujet, n’interagissent pas beaucoup), l’animateur/trice peut proposer un défi collectif qui permettra de dynamiser la séance.